Pochettes effaçables, ou comment éviter de faire trop de photocopies

English CuriePochettes effaçables, ou comment éviter de faire trop de photocopies

Explications 0

Si comme moi vous hésitez toujours à faire des photocopies par peur de griller votre crédit avant la fin du mois de novembre, vous avez besoin d’une astuce simple mais efficace : les pochettes plastifiées.

C’est très simple : vous faites des photocopies pour une classe, et vous placez les fiches dans des pochettes plastifiées. Vous les distribuez en début d’activité et vous les ramassez à la fin de l’heure, et hop ! Elles sont prêtes à être réutilisées avec une autre classe.

Cette idée vous permet de faire des photocopies couleur (ça coûte plus cher, mais là, on en fait beaucoup moins !), ou de faire travailler les élèves sur des worksheets en écrivant, effaçant, ré-écrivant… Afin de rendre les pochettes plus résistantes, j’y insère au préalable une feuille bristol : franchement les photocopies restent belles plus longtemps (sinon gare au chiffonnage intempestif 🙄).

J’arrondis les angles des pochettes. Elles ne sont pas coupantes, mais les angles droits peuvent picoter un peu, donc…

Pour ma part, j’ai fait deux tailles de pochettes : A4 et A5 (pour les photocopies demi-feuille), et je les ai numérotées en fonction des numéros de table (chaque place dans mon cours est numérotée, ça me sert pour les activités de groupe). Si une pochette disparaît, on retrouve le « coupable » très facilement 😈.

Dry Erase Sheets 2

ASTUCE BONUS numéro 1 : Choisissez des pochettes de bonnes qualité, pas trop poreuses, sinon l’encre s’efface très mal.

ASTUCE BONUS numéro 2 : Ne laissez pas l’encre sur les pochettes trop longtemps (genre vous les oubliez le weekend), l’encre peut devenir difficile à effacer alors.

ASTUCE BONUS numéro 3 : Si les pochettes se salissent, vous pouvez les nettoyer très facilement avec du produit à vitres. Testé et approuvé, et les élèves peuvent s’y mettre (ils adorent jouer avec le pschit-pschit 😁).

 

Related Projects